TEMOIGNAGES

Consultations individuelles

” La démarche que je vis depuis quelques mois grâce à cet accompagnement m’a permis d’exprimer tout mon vécu de mon enfance à mon adolescence. Cela m’a permis et me permet aujourd’hui de mieux comprendre certaines difficultés que je connais dans ma vie adulte. Je rencontre Anne une fois par semaine et entre temps elle m’invite à écrire régulièrement et à dessiner. Je me retrouve dans cette démarche, qui me permet de poser des actes concrets et d’avancer peu à peu vers un mieux- être et même un bien être aujourd’hui.”

” J’avais besoin d’une thérapie, je l’ai suivie avec Anne Gaborieau, thérapeute compétente, très simple, proche de ses patients, nous mettant à l’aise dès la 1ère séance. Nous nous sentons tout de suite en confiance par ses mots, son sourire, sa façon d’approcher les problèmes qui nous envahissent. Les séances sont toujours trop courtes, nous avons tant à raconter ! puis vient la délivrance car elle sait nous mener petit à petit par des conversations profondes, des dessins, des peintures et autres, vers des éclaircissements et, loin de tout ces tracas qui nous minaient, nous allons beaucoup mieux.”

Ateliers Créativité et Bien-être

” Anne Gaborieau est une personne chaleureuse qui vous met tout de suite à l’aise. Elle sait vous guider habilement dans ses séances de créativité. Quelle joie de redécouvrir en soi l’enfant spontané ! On oublie tout ! Une véritable bulle de bien-être ! »

« Pendant l’atelier, Anne nous suggère une phrase qui peut nous permettre d’exprimer nos ressentis et nos émotions. Par le biais de l’écriture et d’outils utilisés en arts plastiques : collage, coloriage, découpage…nous pouvons mettre en forme ses émotions. Le but n’est pas la performance artistique mais bien de mettre en forme des émotions ressenties afin de les libérer. Ensuite, un temps de parole est mis en place pour qui souhaite s’exprimer oralement. »

« Pendant l’atelier, on commence par se mettre physiquement et psychiquement dans la séance en faisant de la relaxation (notamment en apprenant à bien respirer et à se détendre). Cela dure peut- être dix minutes maximum. Puis on peut dire ce qui a été ou pas dans la semaine et, suivant nos réponses (voire notre silence), Anne nous propose de « nous libérer » en prenant appui sur des supports. Il y a sur la table tout un tas de crayons de toutes les couleurs, de toutes les formes, avec des tas de peintures incroyables et des paillettes multicolores. Ça me donne à chaque fois envie de les utiliser alors que je déteste le dessin.  On a des feuilles blanches devant soi et Anne donne une invitation à les recouvrir : soit de dessins, de coups de crayons, de découpages dans les magazines disposés sur la table, de mots… on peut écrire de notre main habituelle ou bien de l’autre et on se rend alors compte que la magie opère toute seule : la main avance toute seule avec le crayon sans que notre esprit ne dicte quoi que ce soit. C’est très curieux et à la fois rigolo comme expérience car inattendu. On peut lire après ou pas le résultat aux autres ; c’est comme l’on veut. On fait part de notre ressenti du début de la séance et après avoir fait les petits exercices. Anne reprend par la suite en trouvant les bons mots pour nous apaiser et expliquer tel ou tel point qui nous échappe ou nous a perturbés. Les bienfaits sont nombreux : voir que l’on n’est pas seuls à vivre telle ou telle situation, apprendre à s’aimer pour pouvoir mieux aimer les après du coup, avoir plus de bienveillance envers soi-même et les autres, avoir un moment à soi où l’on sait que l’on ne sera pas jugés, apprendre à vivre avec ses défauts ou avec les trucs mauvais de l’enfance ou autre et les accepter avec le moins de colère et de frustration possible. »

“Outre ta gentillesse et ton affabilité, je mettrai en avant une de tes qualités. La façon que tu as d’orienter les séances par tes propositions intéressantes et ton attitude qui laisse une grande liberté et en même temps, par ta sensibilité, peut guider dans la pratique et les échanges sans jamais brusquer. Ta distance est la bonne, à mon goût. Pour ma part j’ai été frappé par les effets immédiats des séances (libération du côté gauche un jour, sensation de bien être et de légèreté un autre ou bien déprime express un 3ème), à nous d’en faire quelque chose. Justement l’art-thérapie a pu me permettre d’avancer dans ma psychothérapie grâce aux échanges que j’ai eu avec ma psy sur mes productions, parfois en les lui amenant pour qu’elle les voit. Voilà qui est bougrement riche en enseignements. J’ai par ailleurs, pris un plaisir sans mélange à m’exprimer par les pratiques que tu proposais et ce à chaque séance même si je n’étais pas bien réveillé ou de bonne humeur au départ. A chaque fois faire quelque chose de mes 10 doigts dans une pratique artistique m’a stimulé et plu. Les séances passaient bien vite. J’a parfois été très satisfait de mes productions, ce qui n’est pas mauvais pour l’égo d’une personne aussi insécure que moi. J’insiste mais dans mon cas la pratique que je pouvais émettre seul sur ma production et mon vécu pendant les séances trouvaient un écho formidable dans la psychothérapie proprement dite. Mes problèmes ne sont pas minces et grâce aux 2 thérapies j’ai pu y voir un peu plus clair. J’insisterai une dernière fois sur le plaisir pris à chaque séance à faire quelque chose et, tout aussi important, à échanger avec les autres sur nos différentes productions (je souligne la qualité humaine des gens avec lesquels j’ai partagé ces temps de travail et de plaisir”.

” Le fait que ce soit en groupe aide à avoir une vision différente des choses si on est réservé, introverti… Le travail de création, d’écriture automatique… est très intéressant pour trouver une ouverture d’esprit différente. Ca aide à se lâcher, à lâcher prise, mais s’il existe beaucoup de résistances un travail psychologique est nécessaire à côté. Les séances permettent de se confronter au regard de l’autre et aux autres en général.”

“J’ai toujours considéré que je n’avais aucune aptitude à dessiner et peindre. Maintenant encore, après 2 années de pratique d’art-thérapie je ne pense pas avoir des qualités exceptionnelles en la matière. Mais là n’est pas la question. C’est comme se priver de chanter parce qu’on pense chanter faux. Mais quand on ose on s’aperçoit que ce n’est pas la note juste qui est important mais le plaisir que chanter nous procure qui a de la valeur. Ce qui est important, c’est ce pas énorme qui nous permet d’oser, d’agir. Alors il y a un petit quelque chose qui s’ouvre. Pour moi l’art-thérapie c’est çà : une démarche guidée et accompagnée d’un regard bienveillant, à travers le dessin, la peinture, l’écriture qui m’a permi d’ouvrir quelque chose en moi. Ce que je fais a toujours un sens profond pour moi. Rien n’est le fruit du hasard et pourtant je ne sais jamais à l’avance ce qui sortira mais à chaque fois je suis ébahie d’en apprendre un petit peu plus grâce à l’expression. Moi qui ai toujours eu un gros problème de confiance en moi, j’ai découvert que j’étais remplie d’une richesse intérieure et lors des séances je me fais totalement confiance. Et mine de rien, les effets dépassent largement le cadre des séances.”

” c’est d’abord pour moi une source de détente – jouer avec les couleurs, les formes, les mettre en mouvement. Ce que je ressens : dans la libre expression d’un mandala, les lignes tracées au hasard, en partant du centre, s’étagent les unes au-dessus des autres, s’imbriquent, se relient, remplissent le cercle au gré de mon humeur du moment, et créent un dessin ordonné, régulier, coloré, me laissant la satisfaction d’une création aboutie, engendrant un sentiment d’harmonie. Cela me permet de prendre conscience de mon état intérieur, d’entendre ma petite voix intérieure… Au travers du tracé de ces lignes “hasardeuses”, il m’arrive aussi de faire le parallèle avec les “détours et contours de ma vie” : comprendre que je peux récupérer une ligne qui dérape et l’intégrer dans une construction harmonieuse ; apprendre à lâcher prise, laisser aller les mouvements spontanés de la main, à avancer différemment que ce qui était prévu, créer de nouveaux espaces, à faire confiance à sa capacité de produire quelque chose. Pas à pas, je suis amenée à intégrer cette compréhension et cet apprentissage dans ma vie de tous les jours et cette attitude positive est renforcée dans et par le moment d’expression que permet et favorise Anne à propos du mandala réalisé… »

“un temps pour soi à la rencontre de sa créativité. Les ateliers Mandalas proposés par Anne un samedi par mois ressemblent à une parenthèse enchantée dans nos vies à cent à l’heure. Une ambiance conviviale, sans jugement des capacités de chacun. Anne guide nos créations en donnant des consignes de matière, de forme, de couleurs ou de thème. J’apprécie tout particulièrement de pouvoir tester de nouveaux matériaux (pastels, peintures, encres…) pour varier les plaisirs et découvrir quels types de créations vont émerger de ces différentes techniques. Après l’angoisse de la page blanche, les choses se mettent en place peu à peu et les finitions permettent de savourer le travail accompli et ces Mandalas ô combien personnels”

Me contacter